Mère et fille

IMG_9533

Le vendredi 1er avril 2016 – Stimultania, Strasbourg (67)

  • 5 participants à l’atelier d’écriture du Centre médico-social animé par Isabelle Bonnier du Centre Médico-social et Bob Fleck, trésorier de l’association Stimultania
  • Avec Laure Canaple
  • Durant 2h
  • Les thématiques abordées : la relation mère-fille, l’âge adulte, le temps qui passe, le pouvoir, la narration en photographie, le réel et le fictionnel, les contes populaires et le fantastique, le mythe…
  • Images proposées : Exchanging Wisdom (from the series Anna and Eve), 2005-2012. © Viktoria Sorochinski

Presque rituellement. C’est ainsi que les participants à l’atelier d’écriture du Centre Médico-Social animé par Isabelle Bonnier se réunissent chaque vendredi matin à Stimultania autour de la thématique « Ensemble ». Il s’agit pour ces personnes en réinsertion sociale de reprendre confiance en soi et en l’autre. C’est donc naturellement que leur a été proposé un atelier Les Mots du Clic à l’occasion de leur ultime rencontre ce vendredi 1er avril.

 

Parmi une série de photographies sélectionnées autour de cette dernière thématique, c’est l’image de Viktoria Sorochinski, « Exchanging Wisdom », qui attire leur attention. Une mère et sa fille semblent débuter, de concert, un filandreux ouvrage dont elles sont à la fois le commencement et l’issue, filant et défilant le travail de l’autre. Le rouge de la pelote attrape le regard.

« La couleur de cette photo permet de détourner notre regard ; dans un premier temps on s’interroge sur le pourquoi de cette couleur vive, car le rouge saute aux yeux, mais après, on constate que d’autres tons (chair, bleu, noir) vont s’imbriquer les uns dans les autres. » (Isabelle)

Rapidement la notion de temps s’en mêle. Ce gigantesque ouvrage simultané, celui du tressage des cheveux de l’enfant d’un côté, et celui de l’enroulement de la pelote de l’autre, semble aussi complémentaire qu’opposé. Une participante y voit « quelque chose de mythologique » et fait référence au fil d’Ariane puis à l’ouvrage de Pénélope qu’elle travaille sans cesse sans jamais le finir dans l’attente du retour d’Ulysse. Une autre s’exclame alors « La petite a un air très sérieux… Elle a pas l’air d’une enfant ! » Et si la fille cherchait à s’émanciper de la tresse que noue sa mère, et inversement ?

« La couleur rouge déteint sur une action qui ne termine jamais dans cette image. » (Bob)
« Mon interrogation se détourne peu à peu et après le regard de cette petite fille qui aimerait avoir sa réponse sur la notion de temps qui semble s’écouler à l’infini. La couleur se fondant l’une dans l’autre et me parle d’une souffrance qui n’en finit pas. » (Christine)

Les apprentis écrivains s’arrêtent ainsi sur l’adjectif « détourné » afin de qualifier ce rouge qui n’en finit plus. Il ne s’agit non plus d’un simple ouvrage commun, mais bien du temps qui passe, d’un jeu de rôles et finalement d’une histoire que l’auteure nous raconte. Les participants hésitent cependant : l’auteur a-t-il plutôt pour intention de raconter, ou d’interroger ? Ils s’accordent finalement : l’action du tissage raconte, mais ce rouge, lui, interroge.

« Après avoir détourné les couleurs, je détourne le temps et puis l’un dans l’autre je m’interroge. » (Pascal)

La phase d’écriture, pourtant ritualisée chez ces habitués du vendredi matin, semble fastidieuse pour certains participants restés en retrait durant les échanges. Tous se reposent sur l’expertise de Bob, lui-même photographe. Certaines plumes se délient pourtant.

« Et dans ta main, la couleur du sang, la vie, la mort… et le temps détourné des corps entrelacés, jetés l’un dans l’autre, jusqu’à l’éternité de cette histoire, de notre histoire que tu écris, que je décris… » (Mira)

 

La photographe Viktoria Sorochinski a pour sujets de prédilection les gens et leurs relations. La série « Anna & Eve » constitue un projet de narration onirique entre documentaire et fiction. La pelote, figure mythologique, matérialise ici les liens affectifs et relations complexes entre cette mère et sa fille dont les regards et attitudes révèlent la vision de l’enfant sur la vie d’adulte et la frontière poreuse entre ces deux mondes reliés par un simple et pourtant inlassable fil rouge.

 

IMG_9525

Laisser un commentaire