« Ce jeu est trop bien m’dame! »

© Stimultania

Lundi 9 novembre 2015 – Collège Pasteur de Strasbourg (67)

  • 13 élèves du collège Pasteur (niveau 4e)
  • 3 groupes de 4-5 élèves
  • Avec Pauline Joseph
  • Durant 1h
  • La thématique abordée : l’Histoire du Cambodge et le génocide
  • Les auteurs proposés : Émilie Arfeuil

Deuxième séance pour Les Mots du Clic au Collège Pasteur de Strasbourg. Cette fois-ci, c’est une classe de 4e-3e qui m’accueille pour travailler autour de la photographie issue de l’exposition d’Émilie Arfeuil « Un passé sous silence ».

À peine les règles du jeu expliquées, une jeune fille pose cette question : « Mais en fait, il sert à quoi ce jeu ? ». Pour répondre à cela, temps de parole oblige : nous discutons du flux d’images incessant que nous recevons à travers des médiums tels que nos portables, les ordinateurs, la télévision etc. Les Mots du Clic est un outil qui ne s’apparente pas à un simple jeu. Au-delà de son aspect ludique, cet outil permet également de réapprendre à regarder et à analyser des images qui nous entourent.

La séance débute difficilement pour ces jeunes qui ne comprennent pas tout suite l’intérêt et la nécessité de réapprendre à regarder une image. Mais ils prennent vite goût et avouent même « Votre jeu est trop bien m’dame ! ». Les Mots du Clic a permis à ces élèves d’ouvrir leur regard sur une photographie et de développer un vrai discours à la fois critique et poétique. En voici quelques extraits :

« Ce mouvement sans cesse répété devant nous, réveille des sentiments de douleur. Ces mains toujours liées est un détail qui exprime et révèle une histoire que sans doute plusieurs personnes ont également vécu – Lutte contre le harcèlement ».
« Devant nous, les mains liées veulent exprimer un sentiment toujours répété qui veut sans doute révéler la terrible expérience d’un survivant ».

Laisser un commentaire